Adepte du zéro déchet et de l’utilisation des produits naturels, aujourd’hui nous allons aborder le thème des colorations naturelles pour cheveux.

Et oui, il est possible de se teindre ou de s’éclaircir les cheveux grâce à des plantes. En plus d’agir sur les couleurs, celles-ci permettent de protéger et fortifier les cheveux. Autre avantage, l’utilisation de colorations naturelles est plus douce que les colorations chimiques.

Pour une couleur foncée

Pour foncer les cheveux, on peut utiliser du brou de noix : Il permet d’apporter de jolis reflets bruns ou de foncer la couleur des cheveux. Le brou de noix est souvent associé au henné pour obtenir des teintes plus chaudes ou plus bordeaux que rouges. De plus, cette plante, agent colorant naturel, permet de réaliser des masques et soins capillaires.

Pour éclaircir les cheveux

L‘association de la camomille et du citron vont permettre d’éclaircir vos cheveux. Bien entendu, on ne passera pas du brun au blond platine mais ça permet d’éclaircir les cheveux châtains et donner de jolis reflets.

Pour des cheveux cuivrés, rouge, châtain ou brun

Pour des teintes allant du cuivré au rouge ou du châtain au brun on peut utiliser du henné. En plus de son action colorante, le henné fortifie les cheveux.

Le henné capillaire se présente sous forme de poudre, à choisir dans des couleurs différentes. Le henné neutre ne colore pas, il permet d’entretenir la brillance des cheveux. Cette poudre est obtenue après le broyage des feuilles séchées. Attention : il faut s’assurer qu’il est 100 % naturel. Chaque type de cheveux étant différent, il est difficile de connaître le résultat exact de la couleur qu’une teinte donnera sur les cheveux.

Les teintes cuivrées regroupent le henné d’Égypte (cuivré orange), le henné Tazarine, le henné du Yémen (cuivré marron voire rouge).

Les teintes rousses à rouges : le henné du Rajasthan, qui peut présenter des nuances roux foncé, marron ou même bordeaux.

Le henné foncé : le henné Jamila apporte une coloration rouge foncé ainsi que le henné Gabès (marron foncé avec de beaux reflets rouges).

La coloration foncée : le henné peut se mélanger avec d’autres plantes en fonction de la teinte que l’on souhaite obtenir. Un henné noir est généralement obtenu après avoir été mélangé avec de l’indigo, qui permet de neutraliser les reflets roux. De plus, le henné peut s’associer à différentes plantes afin d’obtenir des soins capillaires supplémentaires ou modifier la couleur.

Conseils et astuces

Il est déconseillé d’utiliser directement une coloration naturelle après avoir effectué une coloration chimique. En effet, il est préférable de patienter quelques mois en réalisant des masques à l’argile pour faire dégorger la coloration chimique.

Source : planetezerodechet.fr

Laisser un commentaire